Etudes et rapports

Les dispositifs et les crédits mobilisés en faveur des jeunes sortis sans qualification du système scolaire

Le rapport souligne qu’il faudrait « réorganiser les dispositifs d’insertion des jeunes » en quatre ensembles :

  • un « dispositif d’accompagnement léger » pour les jeunes les plus proches du marché du travail ;
  • un « dispositif inspiré de la garantie jeunes pour (ceux) nécessitant un accompagnement plus intense » avec « une allocation pour les seuls jeunes en situation de précarité » ;
  • un dispositif « géré par les régions, adapté aux décrocheurs les plus jeunes n’ayant pas vocation à réintégrer le système scolaire » ;
  • et enfin les « dispositifs de deuxième chance » pour « les jeunes les plus en difficulté ».

Il met aussi en avant qu’il faudrait une harmonisation des barèmes des allocations liées à l’insertion ou la formation professionnelle, « afin d’éviter que les jeunes n’arbitrent entre les dispositifs en fonction de considérations financières ».

Pour plus d’information cliquer ICI

Poster un commentaire