Dossier de presse de l’ARML-IdF

jacques_crosnier

Édito de Jacques Crosnier, Président

On ne peut que se féliciter de l’action menée par l’ARML-IdF en relation avec tous nos partenaires, État et Région durant l’année écoulée.

Toutes les réalisations ont été possibles grâce à l’implication de l’ensemble des Missions Locales qui adhérent à nos projets en participant aux nombreux groupes de travail et à une équipe de plus en plus mobilisée sous la direction de la déléguée générale Anne Becquet.

Dans cette mission qui est la mienne, je suis soutenu par un Bureau et un Conseil d’Administration : Marta de Cidrac trésorière, Catherine Picard secrétaire générale, Florence Bellamy, Sandrine Charnoz, Jean-Paul Martinerie, Claude Sicre de Fontbrune vice-président(e)s dans une volonté commune de construire ensemble une réponse efficace pour tous nos jeunes franciliens.

Notre réseau fort de ses 75 Missions Locales et accueillant 350 000 jeunes a été plus qu’au rendez-vous sur l’emploi et la formation puisque ce sont plus de 106 000 jeunes qui ont trouvé une solution pérenne grâce à l’accompagnement de qualité mis en œuvre par les conseillers professionnels de nos structures.

En 2016, nous sommes particulièrement fiers de nos réalisations sur :

  • la formalisation de notre offre de services régionale autour du parcours du jeune.
  • la mise en ligne de l’annuaire des Missions Locales.
  • les nouveaux partenariats conclus pour maximiser les sorties vers l’emploi des jeunes en situation de handicaps, des jeunes cadres et des jeunes placés sous main de justice.
  • la formation des professionnels du réseau et le catalogue de formations répondant aux besoins du réseau.
  • la participation aux travaux du Service Public Régional
    de l’Orientation et la mise en oeuvre du Conseil en Evolution Professionnelle par les Missions Locales.

Ces actions ont pu être mises en place grâce aux partenariats étroits avec l’État et la Région et à la confiance que nous porte notre réseau sur notre capacité à faire bouger les lignes dans un souci d’efficacité.

Nous avons de nombreux et beaux projets qui sont en cours de réalisation, et je sais pouvoir compter sur l’engagement de tous pour les mettre en œuvre.

Jacques Crosnier, Président de l’ARML-IDF

L’ARML-IDF

L’ARML-IDF : La force du réseau

 

L’ARML-IdF (Association Régionale des Missions Locales d’Île-de-France) est l’association d’animation du réseau des Missions Locales franciliennes. Elle a pour vocation de fédérer et soutenir les actions des Missions Locales de la région Ile-de-France.

L’ARML-IdF est aussi l’association des Présidents des Missions Locales et l’instance représentative des Missions Locales auprès des institutions, notamment l’État et la Région.

Elle est représentée au Conseil National des Missions Locales (CNML) et adhère à l’Union Nationale des Missions Locales (UNML), qui est l’association nationale des présidents élus.
Le rôle d’animation des Missions Locales dévolu à l’ARML-IdF passe notamment par l’élaboration et le suivi du programme d’animation régionale, l’amélioration permanente de la qualité de l’offre de service des Missions Locales et la valorisation de leurs actions auprès de l’ensemble de leurs interlocuteurs.

L’ARML-IdF apporte aux Missions Locales d’Île-de-France un service à valeur ajoutée pour leur permettre de mener au mieux leur mission d’accompagnement des jeunes dans l’orientation, l’emploi, la formation, la santé, le logement, la mobilité et la mise en oeuvre de leurs droits.

 

L’offre de services de L’ARML-IDF

Pour l’emploi des jeunes

 

Partenariat avec les entreprises

L’ARML-IDF développe, pour le compte de l’ensemble des Missions locales d’IdF
des partenariats avec les entreprises qui permettent notamment de mettre en place :

  • le parrainage des jeunes par un collaborateur de l’entreprise,
  • une immersion en entreprise des jeunes,
  • la découverte des métiers, etc.

L’aide à la création ou à la reprise d’une activité

  • ARML-Idf en partenariat avec la Fondation Accenture a développé un outil
    simple et efficace à destination des Missions Locales pour faire découvrir aux
    jeunes la possibilité de créer ou de reprendre une entreprise et les orienter vers
    cette solution pour ceux qui le souhaitent.
    Mis en place dès le mois de septembre 2017 sur l’intranet des Missions Locales,
    Créabiz permettra aux conseillers des Missions locales de réaliser avec le jeune
    un audit afin de bien cerner ses motivations, d’étudier avec lui la faisabilité de
    son projet et à l’issue de cette première phase de l’aider à trouver
    l’interlocuteur, au niveau national ou local, géographiquement le plus proche de
    chez lui qui pourra l’accompagner dans la création ou la reprise d’une activité.

Pour l’accompagnement vers l’emploi

L’ARML-IdF assiste les Missions Locales dans leur accompagnement des jeunes
pour tous les aspects qui préparent le jeune à l’emploi. Dans ce cadre, elle a
développé trois projets principaux.

La mobilité internationale

En partant du constat que la mobilité est un accélérateur pour trouver un emploi,
l’ARML-IDF a souhaité permettre aux Missions Locales de disposer de projets clés en
main à proposer aux jeunes pour développer la mobilité internationale. Après avoir fait
un premier travail d’identification des secteurs d’activité qui recrutent (restauration,
sécurité, travaux publics) l’ARML-IdF a développé avec des partenaire internationaux des
échanges entre jeunes de différents pays autour des leurs métiers. Dans ce cadre une
trentaine de jeunes franciliens accompagnés de professionnels des Missions Locales
sont, en 2016, partis en Allemagne.

La Santé

Détecter les problèmes de santé (mal-être, troubles
psychologiques, troubles des conduites alimentaires, troubles de
l’attention, etc.) qui peuvent constituer un frein à l’emploi
nécessite des expertises pointues.

Le logement

30% des jeunes ont un logement précaire. L’ARML-IdF a travaillé
à des solutions adaptées qui répondent aux contraintes de place et de financement
des logements. Elle ainsi développé à l’attention des mission locales une offre
qui permet à ces dernières de dresser un état des lieux de ce qui existe en matière
de logement ou de possibilité de création de logements et d’étudier les solutions
possibles, dont notamment la création de logements modulaires.

 

L’entreprise

L’interlocuteur privilégié
La mission de l’ARML-IdF consiste à développer les relations avec les entreprises et plus largement avec l’ensemble des acteurs économiques afin d’améliorer l’emploi des jeunes et à harmoniser l’offre de service proposée par les Missions Locales auprès desquelles l’ARML-IdF intervient.
L’ARML-IdF assiste les Missions Locales franciliennes dans leurs relations avec les entreprises en favorisant la mise en oeuvre de partenariats qui optimisent et professionnalisent les relations entre les Missions Locales et les employeurs.

Des compétences pour une offre globale aux entreprises

L’ARML-IdF, pour rassembler les compétences et l’offre de service aux entreprises, a mis en place des groupes de travail organisés par secteurs d’activités des entreprises. Ces groupes de travail sont composés des meilleurs experts des Missions Locales par secteurs qui partagent leur expertise et leurs retours d’expérience.

Ils permettent à l’ARML-IdF de proposer aux entreprises un partenariat global à l’échelle de la région Ile-de-France pour renforcer l’efficacité de la relation entre les entreprises et les Missions Locales et ainsi l’accès à l’emploi des jeunes.

Veille et prospection

L’ARML-IdF assure pour le compte des Missions Locales un travail de veille et de prospection dans le domaine économique afin notamment d’identifier des métiers ou des secteurs économiques en tension, de potentiels viviers de recrutement pour les jeunes, les marchés émergents, etc.

Le rôle des Missions Locales qui consiste à aider les jeunes dans leur recherche d’emploi et de formation, fait des entreprises, lieux d’emplois et de formations, un interlocuteur privilégié : élément essentiel de la construction du parcours d’insertion.
Les Missions Locales proposent aux entreprises toute une série de services pour définir et répondre au plus près à leurs besoins en matière de recrutement des jeunes.

 

La formation des professionnels : la clé de la réussite

L’ARML-IdF a érigé au rang de priorité la formation des salariés des Missions Locales d’Île-de-France pour être à la pointe de l’accompagnement des jeunes vers l’autonomie et l’emploi.

Elle a élaboré et mis en place un important Programme Régional de Formation (PRF) pour former les salariés et leur donner les outils nécessaires à l’emploi et à l’insertion des jeunes.

Une offre de formation spécifique
A la suite d’un recueil des besoins en matière de formation l’ARML-IdF a élaboré un catalogue complet de formations pour l’ensemble des collaborateurs du réseau d’Ile-de-France soit 1 700 personnes oeuvrant dans les 75 Missions Locales franciliennes.

Le plan de formation annuel est conçu de manière collaborative avec, pour objectif, de renforcer les compétences des personnels et de leur permettre d’en acquérir de nouvelles ou encore d’actualiser leurs connaissances.

Il comporte également tout un volet dédié au partage et à l’échange de savoir-faire entre professionnels, basé sur l’analyse des pratiques professionnelles, et à la construction d’une vision commune sur la place, le rôle et les métiers des Missions Locales.

Un catalogue complet de 47 formations
Le catalogue 2017 propose 47 formations articulées autour de quatre grands thèmes :

  • l’accompagnement du public, le conseil en insertion
  • la relation avec les entreprises,
  • la maîtrise des outils techniques,
  • le management

Un accès unique et simplifié aux formations
L’ARML-IdF a mis en ligne sur l’intranet des Missions Locales d’Ile-de-France un outil d’inscription en ligne unique qui donne accès à chacun des 1 700 collaborateurs du réseau francilien au catalogue de formations pour découvrir, étudier, sélectionner et s’inscrire, à la formation de son choix.

Plus de 60 % des professionnels des Missions Locales d’Île-de-France sont formés chaque année

 

Les systèmes d’information

Au service du réseau

image_system_info

Nouvelles organisations du travail, mobilité, accessibilité : la transformation digitale des organisations est en marche.Pour s’adapter à ce nouvel environnement de travail et renforcer l’action des Missions Locales, l’ARML-IdF a lancé un ambitieux projet de modernisation et de mutualisation des systèmes d’information.

Ce projet vise à :
  • Initier la transformation numérique de l’Association et des Missions Locales.
  • De générer des économies en mutualisant les achats de matériel et en optimisant l’utilisation des services.
  • De doter chaque Mission Locale d’outils performants, tant en termes de matériels que de service (logiciels, applications, etc.) pour travailler encore plus efficacement en réseau.

L’ARML-IdF, à l’instar de l’ensemble des réseaux des Missions Locales en France vient de mettre en place I-Milo, un outil métier pour les professionnels des Missions Locales qui leur permet de suivre et d’accompagner leur public cible, de piloter leurs structures, de rendre plus visibles leur activité sur le territoire régional et de piloter les politiques publiques.

Pour L’ARML-IdF, plus que le déploiement d’un nouvel outil de travail, il s’agit de la concrétisation d’un important travail auquel elle a participé. En effet, au niveau national l’ARML-IdF a été l’un des principaux acteurs de l’accompagnement à la migration vers ce nouvel outil informatique qui, en étant un outil national, répond aux besoins et aux spécificités du réseau.
L’ARML-IdF a participé à l’organisation des formations des utilisateurs, des formateurs en interne et des responsables locaux de migration.

 

I-Milo : le nouvel outil métier national développé avec l’expertise de l’ARML-IdF
L’ARML-IdF, à l’instar de l’ensemble des réseaux des Missions Locales en France vient de mettre en place I-Milo, un outil métier pour les professionnels des Missions Locales qui leur permet de suivre et d’accompagner leur public cible, de piloter leurs structures, de rendre plus visibles leur activité sur le territoire régional et de piloter les politiques publiques.
Pour L’ARML-IdF, plus que le déploiement d’un nouvel outil de travail, il s’agit de la concrétisation d’un important travail auquel elle a participé. En effet, au niveau national l’ARML-IdF a été l’un des principaux acteurs de l’accompagnement à la migration vers ce nouvel outil informatique qui, en étant un outil national, répond aux besoins et aux spécificités du réseau.
L’ARML-IdF a participé à l’organisation des formations des utilisateurs, des formateurs en interne et des responsables locaux de migration.

 

Le Financement

Un élément structurant

L’ARML-IdF représente les Missions Locales auprès de l’Etat et de la Région Île-de-France pour le financement des différentes structures. Financement qui se répartit entre L’Etat, les communes et les établissements publics de coopération intercommunale, la Région et les départements.
En 2017 l’enjeu pour l’ARML-IdF est de faire face aux impacts de la refonte territoriale sur le financement des Missions Locales qui sont déjà structurellement sous dotées en Île-de-France.

 

 

 

 

 

Les missions locales en Île-de-France

Présentes sur l’ensemble du territoire, les 75 missions locales d’Île-de-France remplissent une mission de service public pour l’insertion professionnelle et sociale des jeunes de 16 à 25 ans, sortis du système scolaire, en recherche d’emploi, avec ou sans qualification.
Chaque année, elles accompagnent plus de 180 000 jeunes dans 170 lieux d’accueil de proximité.

Fortes d’un réseau de conseillers réactifs,elles proposent aux jeunes
  • un accueil et des informations sur les services proposés, et réorientent si besoin vers les organismes adaptés.
  • un diagnostic, une écoute et une compréhension sans jugement. Le conseiller crée une relation de confiance avec le jeune et propose de poursuivre l’accompagnement lors de prochains rendez-vous.
  • de définir leur projet et d’exprimer leurs envies, et en entretien avec leur conseiller référent, de mettre des mots sur leurs envies et leurs aspirations et d’ouvrir le champ des possibles
  • d’accompagner la concrétisation de leur projet : la mission locale propose un suivi personnalisé de l’envie à la réalisation et favorise l’autonomie.
  • de maintenir leur emploi en assurant la médiation avec l’employeur afin de garantir le maintien du contrat.
Un partenaire pour les entreprises
  • une approche partenariale avec les acteurs du territoire, pour la mise en oeuvre d’actions innovantes en faveur des jeunes.
  • une aide personnalisée au recrutement, un diagnostic et une anticipation des besoins, la construction de réponses individualisées
  • un accompagnement pour préparer l’arrivée du nouveau salarié dans les équipes : périodes d’immersion ou de formations préalables à l’embauche, évaluation des aptitudes et/ou des compétences
  • la valorisation des entreprises : organisation de manifestations locales ou régionales pour faire connaître les activités, les métiers, la branche aux jeunes et aux partenaires.
  • la mise en oeuvre des clauses d’insertion